à propos

La pyrogravure est une activité que j’ai redécouverte il y a trois ans. C’est ma passion pour les arts et les matériaux naturels qui m’ont poussé à explorer cette technique à la fois simple et complexe. Le pyrograveur que j’utilise n’est pas de première jeunesse. Il dormait dans mon placard depuis mon enfance. Vestige d’un cadeau de noël de lorsque j’étais petite, il m’a beaucoup servi à cette époque puis s’est endormi jusqu’à ce que je me souvienne de lui récemment. J’adore le bois. Mon arrière-grand-père était menuisier, mon frère se dirige dans la même voie. Ils m’ont inspiré, et m’inspirent encore aujourd’hui. Le travail du bois est tout un art. Le travail du feu, ou d’une pointe bouillante, en est un autre. J’en suis donc venue à explorer la pyrogravure à la fin de ma dernière année de Licence en Histoire de l’Art et Archéologie. Cette même année, j’effectuais un stage dans une galerie d’art qui m’a permis de faire découvrir mon travail quelques mois plus tard.

Après une petite pause pour trouver l’inspiration et les bonnes bases, Murmure des Bois renaît de ses cendres avec beaucoup plus de possibilités et d’idées qu’auparavant. Je souhaite travailler le plus possible avec des artisans passionnés et respectueux de l’environnement, des techniques et des savoirs. Dans mes fournisseurs, il y a surtout des créateurs d’etsy qui me fournissent de merveilleuses pièces en bois brut. Je peux ensuite y apposer mes modèles au crayon de bois, avant de les pyrograver. Même si je me destine professionnellement à la médiation culturelle, j’espère pouvoir développer ma boutique au fil du temps.

Et le logo ? Pourquoi un cerf ? Parce que c’est le roi de la forêt pardi !

Comme Dominique Venner l’évoquait dans son Dictionnaire amoureux de la chasse (2000), « depuis les temps les plus reculés, sa majesté, sa ramure et sa fertilité ont acquis un pouvoir sans égal sur l’imagination des hommes ». Ce n’est donc pas pour rien si on le retrouve dans de nombreux mythes !

Rendez-vous sur Hellocoton !